Skip to content
Rechercher

Press release

8 NOV. 2017

Poursuite d’une forte dynamique pour l’immobilier d’entreprise européen

Etude internationale RICS sur le marché de l’immobilier d’entreprise au 3ième trimestre 2017

Indicateur de référence pour la conjoncture de l'immobilier d’entreprise à travers le monde, l’étude de la RICS pour le troisième trimestre 2017 révèle un dynamisme solide du marché de l'investissement en Europe, particulièrement en Allemagne où certaines villes font la course en tête. Pour sa part, la France affiche une bonne conjoncture sur le marché de l’investissement. Néanmoins, les experts de la RICS demeurent plus prudents sur les performances des marchés secondaires. 

Un marché de l'investissement français tire par la dynamique des biens prime

En France, les répondants de l’enquête RICS restent optimistes pour les douze prochains mois, avec de solides perspectives de valorisation des actifs prime sur les segments des bureaux et des locaux industriels. Cependant, les projections sont désormais négatives pour les biens secondaires, en particulier sur le marché du commerce de détail. A Paris, les perspectives de valorisation résistent un peu mieux sur les marchés secondaires de bureaux et de biens industriels et demeurent globalement stables. Elles s’avèrent néanmoins négatives pour les locaux commerciaux. Parallèlement, les biens prime devraient connaître, au cours des douze prochains mois, une croissance de leur valeur sur l’ensemble des marchés.

Portée par un fort mouvement en faveur des bureaux, la demande d'investissement a continué à progresser à un rythme soutenu au cours du troisième trimestre 2017 sur tous les segments du marché français (bureaux, locaux industriels et commerces). L’intérêt des acheteurs étrangers a également continué à s’intensifier alors que le nombre des actifs à céder a légèrement diminué.

A l’échelle de l’Europe, l'Allemagne s'est hissée au premier rang. Les villes de Berlin et de Francfort ont toutes deux connu une demande à l'investissement de plus en plus soutenue. Bien que plus modeste, la demande des investisseurs a également enregistré une forte hausse à Munich. Enfin, même si la majorité des professionnels de la RICS interrogés en Allemagne estime que le marché a certainement atteint un pic, une forte croissance des valorisations est encore anticipée dans chacune de ces villes au cours des douze prochains mois.

Ailleurs en Europe, l’appétit des investisseurs pour l’immobilier d’entreprise est en forte croissance et dépasse également - en net - celle de l'offre, d’où les anticipations de valorisations très positives sur des marchés comme Budapest, Dublin, Lisbonne et Sofia.

Fort dynamisme des marchés locatifs d’europe centrale et de paris pour la France  

La dynamique du marché locatif reste soutenue en Europe, en particulier sur les marchés d'Europe centrale et orientale. La Hongrie, la République Tchèque et la Bulgarie (suivies par l'Espagne et le Portugal) ont enregistré les meilleurs résultats au cours de ce 3ième trimestre. Cette amélioration significative s'inscrit dans le cadre d’une croissance économique robuste sur ces marchés qui affichent tous un taux de croissance annuel de leur PIB de 3% ou plus. Cette dynamique économique stimule la demande locative et soutient les attentes élevées en matière de progressions des valeurs métriques et des loyers.

En Italie, la demande locative a elle aussi augmenté sur tous les segments du marché, la croissance étant la plus forte pour les bureaux et les commerces.

En France, les perspectives du marché locatif d’immobilier d’entreprise restent plus fortes à Paris, ville qui affiche une attractivité plus élevée que la moyenne nationale. Tous les marchés prime devraient connaître une solide croissance, portée par les bureaux et les locaux industriels. Les projections restent assez stables pour les biens secondaires, tandis que le segment du commerce affiche pour sa part des perspectives légèrement négatives.

Note :

L’étude trimestrielle de la RICS sur le marché de l’immobilier d’entreprise à l’international évalue le sentiment des membres de la RICS sur 34 marchés nationaux. Elle constitue un baromètre pour appréhender le marché.

À propos de la RICS en France

La RICS France contribue à améliorer le niveau de la profession immobilière en offrant une qualification de haut niveau ainsi que des conférences au cours desquelles est proposée une formation continue de qualité. Elle compte 17 groupes professionnels qui recouvrent l'ensemble des spécialités professionnelles de l’immobilier. Actuellement, la RICS compte près de 1 400 membres, 500 candidats et 1 300 étudiants venant de 13 formations accréditées (I.C.H, Université de Paris Dauphine, Université de la Sorbonne, E.S.S.E.C, GESIIC, Kedge Business School, ENPC, UPEC et E.S.T.P).

Contacts presse

Geneviève de Négri - GNCom  
e g.denegri@gncom.fr           
Tél : 06 11 24 33 42

Samira Fertas - Sam & Co     
e samira.fertas@samandco.fr                 
Tél : 06 15 41 20 59