Skip to content
Rechercher

Press release

20 JUIN 2019

La RICS soutient « Construction 2050 »

Dans le cadre du Forum européen de la construction, la RICS, associée à d'autres organisations leaders en Europe, appelle à la création d’un nouveau cadre politique pour l'avenir du secteur de la construction, à travers une initiative commune présentée à la Commission européenne : "Construction 2050, construire aujourd'hui l'Europe de demain".

Ce nouveau cadre étendra et renforcera le programme actuel "Construction 2020" de l'UE dans un contexte où le secteur de la construction représente en moyenne environ 10% du produit intérieur brut (PIB) européen, 7% de l'emploi total et 30% de l'emploi industriel, sachant que la santé et le bien-être des citoyens européens qui passent plus de 90% de leur temps à l'intérieur, dépendent fortement de la manière dont les bâtiments sont construits, entretenus et rénovés.

Il a vocation à soutenir l'adaptation du secteur de la construction aux principaux défis émergents et à promouvoir la compétitivité durable de l'industrie européenne.

Selon la RICS et ses partenaires, en optimisant le fonctionnement de la construction grâce au développement d'un nouveau cadre politique pertinent, la qualité de vie des citoyens européens s’améliorera en mobilisant toujours moins de ressources naturelles et en proposant aux propriétaires et aux locataires des actifs de meilleure qualité.

La contribution de la RICS en tant que leader d'opinion dans l'environnement bâti

Dans le cadre de cette proposition conjointe, la RICS et d’autres dirigeants du secteur européen de la construction ont identifié les principaux défis auxquels le secteur est confronté en y apportant des solutions concrètes.
La RICS a également contribué à l’enquête de la Commission européenne analysant la position des parties prenantes à l’égard du programme actuel de l’UE « Construction 2020 et au-delà », soulignant la nécessité de promouvoir les normes internationales en Europe.

European-construction-forum
Les partenaires du Forum européen de la construction

En l'absence de cohérence transfrontalière, d'importants entraves au développement de la construction numérique et durable existeront, notamment dans le domaine des services professionnels et de la collecte de données.

Sander Scheurwater
directeur RICS Corporate Affairs Europe

La contribution de la RICS à l'enquête souligne:

  • L'importance des normes telles que les normes internationales de mesure de la construction (ICMS). Celles-ci permettent de comparer les coûts de construction de manière cohérente et transparente, garantissant ainsi des décisions justes et fiables ; 
  • La pertinence d'initiatives telles que le journal de bord de l'immeuble qui permet de fournir aux marchés un ensemble d'informations standards et de réduire les risques liés à l’investissement ; 
  • L'urgence de renforcer l'évaluation du cycle de vie
  • L'intérêt de maintenir les travaux sur Level(s), un outil destiné à améliorer la durabilité des bâtiments en proposant une approche européenne commune en matière d'évaluation des performances environnementales.

La contribution de la RICS reflète la détermination de l’organisation à œuvrer pour l’intérêt général en contribuant à l’avenir durable de l’industrie de la construction en Europe.

« Construction 2050 : Construire aujourd’hui l’Europe de demain »

Ce cadre global devrait être adopté par tous les acteurs de l'écosystème de la construction, par les États membres et par les institutions européennes. S'appuyant sur les résultats de l'actuelle initiative « Construction 2020 », ce nouveau cadre devrait reposer sur les principes suivants :

  • Une approche ciblée spécifique à la construction, en adéquation avec la nature unique et la place du secteur, au carrefour de différentes chaînes de valeur 
  • Un cadre politique adaptable pour tenir compte de l’évolution de l'écosystème de la construction et de la transformation de l'industrie 
  • Une approche globale pour la formalisation des politiques afin de mettre en œuvre des approches et une législation cohérentes et équilibrées 
  • Un partenariat solide entre les institutions européennes, les États membres, les partenaires sociaux et les acteurs de la construction afin d'orienter la transformation du secteur vers les politiques et les outils les plus adéquats.

Le secteur de la construction a besoin d'un cadre politique renforcé pour construire l'Europe durable de demain. Nos propositions communes sont essentielles pour l'avenir du secteur en assurant une meilleure coordination entre les institutions publiques et les acteurs privés, et en garantissant une adoption plus large des initiatives politiques de l'Union Européenne aux niveaux national, régional et local .

Eugenio Quintieri
secrétaire général d'EBC

Contacts presse

Geneviève de Négri - GN Com    
e g.denegri@gncom.fr                
Tél : 06 11 24 33 42

Samira Fertas - Sam & Co     
e samira.fertas@samandco.fr       
Tél : 06 15 41 20 59